Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 16:16
Image de la Pourriture noire (black rot), maladie de la vigne.  Source http://ephytia.inra.fr/fr/C/6045/Vigne-Listes-des-maladies-ravageurs-et-vecteurs

Image de la Pourriture noire (black rot), maladie de la vigne. Source http://ephytia.inra.fr/fr/C/6045/Vigne-Listes-des-maladies-ravageurs-et-vecteurs

On connait de multiples maladies qui frappent la vigne depuis des siècles qu'elle est cultivée dans le monde et plus particulièrement sur nos territoires des Graves.

Une autre maladie, sournoise et monstreuse, aborde parfois les terres viticoles chères aux vrais vignerons attachès à leur terroir: les infrastructures terrestres que l'on qualifie parfois, souvent depuis quelques décennies, de Grands Projets Inutiles Imposés (GPII).

Autoroutes, aéroports, lignes ferroviaires à grande vitesse (LGV), urbanisation galopante...autant de projets qui saignent nos territoires viticoles, et dans ceux-ci, pas mal de vignobles classés en AOC.

C'est le danger que subissent aujourd'hui nos vignerons des Graves qui voient leur travail de la terre depuis des lustres mis en péril par la LGV Bordeaux-Toulouse du GPSO.

Le Figaro, sous la plume de Romy Ducoulombier, vient rappeler dans son édition du 21 janvier 2016, que plusieurs propriétés dans l'AOC Graves pourraient être dévastées dans les années à venir par ces LGV.

On peut prendre connaissance de cet excellent article par le lien ci-dessous.

Revenons quelque peu sur les termes de cet article.

Romy Ducoulombier nous apprend que plusieurs dizaines d'hectares de vignoble classé risquent de disparaître sans pouvoir être remplacés: on ne peut replanter un AOC n'importe où comme le pensent souvent les technocrates de SNCF réseau!

Mais si l'on plonge plus avant dans le dossier d'enquête publique de la LGV Bordeaux-Toulouse déposé par SNCF Réseau (ex RFF) fin 2014, on découvrira que, au delà de l'emprise finale de la plateforme LGV (plusieurs dizaines voire une centaine d'hectares), les réservations pour travaux annexes et  accés de chantier pourraient amputer des centaines d'hectares de terres viticoles (plantées ou non en AOC).

Au delà de zones travaux proprement dites les propriétaires interviewés par la journaliste du Figaro craingent à juste titre la mort de l'image du terroir des Graves, la défiguration des propriétés immobilières remarquables (châteaux et manoirs du XVIIIème),la destruction des zones naturelles remarquables à proximité, la remise en cause des projets d'eunotourisme, une pollution des terres, des perspectives économiques à jamais détruites...

Une atteinte irrémédiable pour un territoire d'exception porté jusqu'alors par toute une profession et vanté pour son image par les professionnels institutionnels (syndicat des Graves, CIVB...).

Le Sauternais n'est pas le seul sous l'épée de Damoclès du GPSO...

Le Président de la grande région APCL, Alain Rousset, se pose une nouvelle fois dans l'article de R. Ducoulombier comme le fossoyeur de nos territoires tout à sa vision monomaniaque d'une LGV néomoderniste gratifiée par lui de tous les mérites économiques et écologiques..!

Antiennes rabâchées en litanie par un grand élu qui se dit par ailleurs défenseur du monde viticole mais qui pourrait faire concurrence à Pinocchio.

Il est dit aussi dans les colonnes du Figaro que le CIVB attend une étude scientifique détaillée de la part de  SNCF Réseau pour démontrer l'inocuité de la LGV sur les AOC concernées.

Gageons qu'à son habitude le maître d'ouvrage de la LGV saura louvoyer dans le fatras pseudoscientifique d'études bienveillantes pour conclure à la neutralité de l'infratructure sur le territoire viticole : les cabinets d'études sont rarement "indépendants" car subventionnés par des institutionnels convertis aux projets de LGV ou rétribués par SNCF Réseau dans le cadre de contrats.

Wait and see...

Enfin quoiqu'en dise Bernard Farges "Notre but n’est pas de nous opposer au projet de LGV en lui-même" cette dernière constitue bien ici une nouvelle maladie mortelle pour le terroir AOC des Graves.

Pour nous la lutte ne doit pas cesser contre ces GPII: nous appelons au rassemblement de tous les acteurs: habitants, viticulteurs, élus locaux, associatifs... pour la défense de nos territoires.

Rejoignez-nous:

Association Landes Graves Viticulture Environnement en Arruan

2, avenue du 8 mai - 33650 - Saint Médard d'Eyrans

Tèl : 09 61 32 03 59

Mail : lgv.environnement.arruan@gmail.com 

Vue du Château Le Tuquet sur le tracé de la LGV

Vue du Château Le Tuquet sur le tracé de la LGV

Partager cet article

Repost 0
Published by lgvea.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation De L'association

  • lgvea.over-blog.com
  • Association environnementale pour la défense des territoires en Arruan.

LGVEA en réunions publiques

Notre association s'est fixé dans ses objectifs d'être source d'information et de réflexion sur les problèmes environnementaux en général, et sur le projet de LGV en particulier, dans nos territoires.

A cet effet il nous semble important de mettre à votre disposition les présentations publiques que nous sommes amenés à faire lors de réunions publiques. Ainsi nous débutons cette rubrique en proposant la consultation de la présentation faite le 8 juillet à Saint Médard d'Eyrans à l'occasion de l'Assemblée Constituante de notre association.

Bon visionnage. J.R . Thomas

 

Cliquer ici:

 http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/reunionspubliques/Module_presentation_AG_constituante_V2.ppt

 

Recherche

Nos statuts - Adhésion

Vous pouvez prendre connaissance de nos statuts en cliquant sur le lien suivant

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/STATUTS_de_LGVEA-_projet_assemblee_constituante.doc.

 

Vous pouvez adhérer à notre association en complétant le formulaire ci joint. Cliquer ici http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/BULLETIN_ADHESION.doc.

Merci de renvoyer formulaire complété et chèque libellé au profit de L.G.V.E.A à l'adresse du siège social: 2, avenue du 8 mai -33650 - Saint Médard d'Eyrans.

Important: donner si possible une adresse email pour recevoir régulièrement  les nouvelles et informations de LGVEA.

 

Catégories