Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 15:34

 

 

Le quotidien « Sud-Ouest » joue du tambour pour la LGV

 

Non au diktat médiatopolitique.

Depuis les débats publics de 2005-2006 sur les projets de LGV en Aquitaine nous avons pu lire de nombreux articles de presse vantant ce sujet.

En dehors des grands quotidiens et newsmagazines l’apport journalistique principal paru en Aquitaine émane principalement du quotidien régional monopolistique, « SUD-OUEST ».

Or ce journal, par un choix éditorial assumé, sous la plume de ses journalistes et éditorialistes, a pris le parti du soutien aux projets LGV. Dont acte !

Mais voila, le code déontologique journalistique voudrait que l’on laisse aussi la place aux argumentaires de ceux qui soutiennent des alternatives aux LGV (exemple l’aménagement des voies ferrées existantes) ou qui se positionnent en tant que détracteurs. Ainsi serait reconnu et pratiqué le droit à la libre expression, essence même du libre arbitre en final pour le lecteur.

médiateur SO -LGVLe médiateur du quotidien s’empare aujourd’hui du sujet car de nombreux lecteurs estiment que l’équilibre du débat n’est pas assuré dans les colonnes de Sud-Ouest.

On notera au passage que ce déséquilibre dans la controverse est accru par la part importante, et unilatérale, apportée par la publicité pour les LGV/TGV.

Il ne vous a pas échappé en effet qu’institutionnels publics et privés (Région Aquitaine, SNCF, RFF…) utilisent des pages entières du quotidien pour y vanter les pseudos avantages de ces vitrines technologiques que sont les TGV, et les LGV qui les supportent.

Le supplément Sud-Ouest ECO du 2 décembre 2010 est à ce titre édifiant avec des titres racoleurs (le Sud-Ouest passe à la vitesse supérieure ; LGV, la voie ferrée du XXIème siècle ; Euratlantique, le quartier très grande vitesse…) entrecoupés d’encarts publicitaires pour les gares nouvelles (gares excentrées comme celles d’Agen, Mont de Marsan ou Captieux) au détriment de gares actuelles qui seraient délaissées[1].

Ainsi au fil des pages parcourues quotidiennement depuis des années nous avons pu remarquer que les décideurs politiques et socioéconomiques[2] (Préfet, président de Région, CESER, CCI…) ont « table ouverte » dans les articles de Sud-Ouest alors qu’associations, personnalités contestataires ou débatteurs libres n’obtiennent que quelques lignes d’un pigiste, souvent cantonnées en page locale[3].

Pour enfoncer le clou, et servir de tribune aux thuriféraires des LGV, Sud-Ouest ouvre ses colonnes à des personnalités du milieu universitaire, économique… qui se portent caution auprès des maîtres d’œuvre des LGV.

Enfin le médiateur du quotidien, dans un ultime effort pour désamorcer la légitime réprobation des lecteurs, qui s’insurgent contre le parti pris manifeste du journal et de sa direction éditoriale, tente une manœuvre d’évitement puérile dans sa chronique du 23 avril 2011 : il y aurait eu 25 articles sur 35 dans le mois dernier qui « rappelaient les arguments ou reprenaient des réactions des opposants à la LGV… ».

Nous ne serons pas dupes devant une comptabilité d’épicier qui tente un amalgame entre quantité et qualité, incise de quelques lignes en 7ème ou 8ème pages locales face à plusieurs colonnes pleine page en édition régionale.

Nous laisserons à chacun son jugement sur ces pratiques de propagande.

Afin de rétablir un peu la balance face au matraquage orienté de la rédaction de Sud-Ouest nous recommandons la lecture d’articles traitant des LGV, et plus généralement des transports, parus sous la plume d’auteurs et de journalistes reconnus pour leur analyse fouillée dans ce domaine (Simon Charbonneau, Hervé Kempf, Julien Milanési…) que l’on peut retrouver dans les colonnes du Monde, d’Entropia, de Reporterre….

Pour une lecture critique des assertions sur un sujet (la LGV) où l’on peut craindre que nous soyons face à une métaphore[4] représentant une automobile folle : « un peu comme si, au volant d’une voiture lancée à toute vitesse vers un mur, on préférait hypocritement se demander comment faire monter à bord le plus de gens possible, plutôt que d’envisager les moyens d’éviter la catastrophe ».

 

Jean-Robert Thomas – 10 mai 2011



[1] On pourra consulter une étude de la FNAUT sur les gares nouvelles TGV dites « exurbanisées » où on précise que ces gares n’apportent pas aux utilisateurs les avantages escomptés par les décideurs (http://www.fnaut.asso.fr/images/docs/dossiers/db08garestgvextra.pdf )

[2] On peut en trouver un exemple dans le lobbying de Jean-Marie Berckmans et Laurent Courbu, alors respectivement président de la Chambre régionale de commerce et d’industrie (CRCI) et président de la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux (CCI) au travers de l’article de Jean Pierre Deroudille (Sud Ouest du jeudi 11 juin 2009)

[3] Il faut souvent aller jusqu’à la manifestation publique pour que le quotidien régional consente à insérer quelques brides de contestation dans l’idyllique louange aux LGV (http://www.sudouest.fr/2011/04/08/lgv-tours-bordeaux-treize-collectivites-d-aquitaine-sur-seize-ont-signe-le-financement-366435-4626.php )

[4] Commentaire de Matthieu Amiech et Julien Mattern (Le cauchemar de Don Quichotte. Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui, Paris, Climats, 2004, p.88) cité par Serge Latouche dans Vers une société d’abondance frugale-Contresens et controverses sur la croissance, 2011, Mille et une Nuits, p 165.

Partager cet article

Repost 0
Published by lgvea.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

michel pernes 07/06/2011 20:15


Bonjour. Je découvre votre site fort intéressant et documenté. Je suis élu à Saint-Jory (31) et pas vraiment convaincu du bien fondé de la LGV, surtout bordeaux toulouse. Je voulais savoir si le
rapport final du cabinet Claraco est paru. Vous parliez de mars 2011.
Est-ce qu'il a renoncé ou a-t-il du retard?. Si vous pouvez me communiquer ces informations, je pense qu'elles me seront utiles dans les débats (houleux) que je peux avoir avec l'ensemble de mes
collégues
En vous remerciant par avance
CDLT
M.P.


lgvea.over-blog.com 09/06/2011 08:42



Le cabinet Claraco a émis un premier "avis" mais il a été ensuite à l'origine d'un cahier des charges pour l'association Alternative TGV (élus du Lot et garonne) qui est le document de base pour
l'étude indépendante lancée depuis auprès d'un cabinet d'études. Ce dernier devrait rendre son rapport final vers fin 2011. Nous donnerons des informations sur la sortie de ce rapport au fur et à
mesure des contacts que nous entretenons avec cette Association.


Cordialement -J.R.Thomas



Présentation De L'association

  • lgvea.over-blog.com
  • Association environnementale pour la défense des territoires en Arruan.

LGVEA en réunions publiques

Notre association s'est fixé dans ses objectifs d'être source d'information et de réflexion sur les problèmes environnementaux en général, et sur le projet de LGV en particulier, dans nos territoires.

A cet effet il nous semble important de mettre à votre disposition les présentations publiques que nous sommes amenés à faire lors de réunions publiques. Ainsi nous débutons cette rubrique en proposant la consultation de la présentation faite le 8 juillet à Saint Médard d'Eyrans à l'occasion de l'Assemblée Constituante de notre association.

Bon visionnage. J.R . Thomas

 

Cliquer ici:

 http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/reunionspubliques/Module_presentation_AG_constituante_V2.ppt

 

Recherche

Nos statuts - Adhésion

Vous pouvez prendre connaissance de nos statuts en cliquant sur le lien suivant

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/STATUTS_de_LGVEA-_projet_assemblee_constituante.doc.

 

Vous pouvez adhérer à notre association en complétant le formulaire ci joint. Cliquer ici http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/BULLETIN_ADHESION.doc.

Merci de renvoyer formulaire complété et chèque libellé au profit de L.G.V.E.A à l'adresse du siège social: 2, avenue du 8 mai -33650 - Saint Médard d'Eyrans.

Important: donner si possible une adresse email pour recevoir régulièrement  les nouvelles et informations de LGVEA.

 

Catégories