Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2022 4 17 /02 /février /2022 16:08
Traduction personnelle: le Magicien Rousset devant les collectivités

Traduction personnelle: le Magicien Rousset devant les collectivités

Les propos et écrits d’Alain Rousset sur le projet GPSO, et plus particulièrement ce qui ressort de la délibération du Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine du 7 février 2022, ne peuvent que nous laisser pantois.

Cette délibération fait état bien entendu des incantations classiques d’Alain Rousset sur les « bienfaits » des LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax pour tous les habitants de Nouvelle Aquitaine.

On reconnaitra en cela les multiples raccourcis, interprétations, affabulations qui soutiennent que le GPSO est écologique, indispensable pour les voyageurs et le fret ferroviaire… toutes affirmations gratuites que nous dénonçons point par point, avec d’autres associations et spécialistes, depuis des années.

Les divers articles sur notre blog à ce sujet en portent la preuve.

Je voudrais simplement aujourd’hui soulever quelques contradictions ou fausses rumeurs colportées par Alain Rousset dans le texte de la délibération présentée au Conseil Régional du 7 février dernier disponible par le lien suivant : https://ahp.li/7885455223787e805855.pdf

Pour information le relevé de décisions publié par le Conseil Régional est disponible par le lien suivant : https://www.nouvelle-aquitaine.fr/sites/default/files/2022-02/Relev%C3%A9_de_d%C3%A9cisions_SP_07022022_l%C3%A9galis%C3%A9.pdf

A la page 6 de la délibération on apprend que les collectivités territoriales de Nouvelle Aquitaine sollicitées pour financer le GPSO sont :

« Les collectivités territoriales de Nouvelle-Aquitaine sollicitées aux côtés de la

Région pour intégrer ce plan de financement, sont : Bordeaux Métropole, les

Départements de la Gironde, du Lot-et-Garonne, des Landes et des Pyrénées

Atlantiques, et les Communautés d’Agglomérations d’Agen, de Mont-de-Marsan,

du Grand Dax, de Pau, et du Pays Basque ».

Si nous avions pu comprendre en son temps que les collectivités territoriales appelées à participer au financement du GPSO se résumaient aux Régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine d’une part et aux métropoles de Toulouse et Bordeaux d’autre part, force est de constater aujourd’hui que le carnet d’adresses s’élargit considérablement.

Sous la pression du gouvernement, et à l’initiative des néo-féodaux C. Delga et A. Rousset, on en vient aujourd’hui à faire les poches des communautés d’agglomérations (Grand Dax, MACS…) et des départements (CD47, CD40, CD33) mais aussi des Communautés de Communes qui se retrouvent prises au piège du chantage.

Alain Rousset, retors et machiavel en la matière, évoque d’ailleurs le fric-frac qu’il entend mener pour récupérer les 170 millions d’euros fléchés par le CD33 au profit du seul RER métropolitain. On peut en voir la preuve et la manœuvre qu’il évoque en page 10 de la délibération susmentionnée.

Mais la forfaiture d’A. Rousset va plus loin quand, page 13, il évoque « l’envie » de certaines collectivités non encore approchées pour participer au financement du GPSO.

Ainsi on peut lire :

« Certains présidents de collectivités, qui n’avaient pas été sollicitées en première instance, mais qui vont néanmoins bénéficier du projet, m’ont exprimé leur souhait de soutenir financièrement le projet, à la faveur de délibérations du mois de janvier et février ».

Comment comprendre et interpréter une telle annonce ?

De quelles collectivités parle-t-on ? Quelles pourraient être celles-ci qui retireraient quelques bénéfices de leur financement par une LGV qui ne ferait que traverser leur territoire avec son cortège de nuisances, de taxes supplémentaires… ?

On atteint ici le comble de de l’hypocrisie et de la manipulation politique de la part du président Rousset.

Certaines collectivités territoriales approchées en ce sens (CDC Sud-Gironde, COBAS, COBAN…) ont bien senti le piège et ont repoussé les manœuvres d’A. Rousset.

Espérons que d’autres sauront résister aux sirènes d’une LGV qui ne peut leur être bénéfique, et contraire aux souhaits de leurs habitants pour la priorité donnée à la rénovation et la modernisation des voies existantes.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation De L'association

  • lgvea.over-blog.com
  • Association environnementale pour la défense des territoires en Arruan.

LGVEA en réunions publiques

Notre association s'est fixé dans ses objectifs d'être source d'information et de réflexion sur les problèmes environnementaux en général, et sur le projet de LGV en particulier, dans nos territoires.

A cet effet il nous semble important de mettre à votre disposition les présentations publiques que nous sommes amenés à faire lors de réunions publiques. Ainsi nous débutons cette rubrique en proposant la consultation de la présentation faite le 8 juillet à Saint Médard d'Eyrans à l'occasion de l'Assemblée Constituante de notre association.

Bon visionnage. J.R . Thomas

 

Cliquer ici:

 http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/reunionspubliques/Module_presentation_AG_constituante_V2.ppt

 

Recherche

Nos statuts - Adhésion

Vous pouvez prendre connaissance de nos statuts en cliquant sur le lien suivant

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/STATUTS_de_LGVEA-_projet_assemblee_constituante.doc.

 

Vous pouvez adhérer à notre association en complétant le formulaire ci joint. Cliquer ici http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/BULLETIN_ADHESION.doc.

Merci de renvoyer formulaire complété et chèque libellé au profit de L.G.V.E.A à l'adresse du siège social: 2, avenue du 8 mai -33650 - Saint Médard d'Eyrans.

Important: donner si possible une adresse email pour recevoir régulièrement  les nouvelles et informations de LGVEA.

 

Catégories