Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2021 7 12 /12 /décembre /2021 08:15

Le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine se réunira le lundi 13 décembre 2021 à l'invitation de son président Alain Rousset.

Il entend convaincre les conseillers présents d'approuver un protocole de financement du GPSO qui entrainerait la Région, et avec elle de nombreuses collectivités territoriales, à financer à hauteur de plusieurs centaines de millions d'euros un projet inutile et dispendieux.

Après avoir entrainé 58 collectivités territoriales dans le financement de la LGV Tours Bordeaux sous forme de PPP dans les années 2010, voici qu'il persiste, sous une forme "avatar" des PPP ( la société de projet ou EPL venue de la loi LOM de 2019), comme chef de file aquitain.

Certaines collectivités ont déjà répondu non à cette initiative (CD47 et CD33 par exemple).

Nous espérons que les Conseillers Régionaux de Nouvelle Aquitaine sauront être attentifs aux arguments présentés depuis des années par certains élus, et la totalité des associations mobilisées sur ce dossier.

Pour notre part, le président de notre association, Michel Lopez, vient d'écrire aux conseillers régionaux pour les alerter sur leur implication et leur responsabilité en la matière.

Voici ci-dessous le message qui leur a été adressé.

 

LGVEA

Associations loi 1901 pour la défense de l’environnement

 

Conférence de PRESSE et Lettre OUVERTE

 

à Monsieur le président du CONSEIL REGIONAL NOUVELLE AQUITAINE

à Mesdames, Messieurs les conseillers du

CONSEIL REGIONAL NOUVELLE AQUITAINE

 

LGVEA exerce son droit d’ALERTE sur les projets LGV Bordeaux Toulouse Dax (projet GPSO) et le RER.

 

I – La progression des fréquentations liée au GPSO est limitée et son coût démesuré

 

  • Construire une LGV Bordeaux Toulouse et inutile et utiliserait 3800 héctares de nature.
  • Sans fréquentations chiffrées, nos élus vont voter les yeux bandés : un déni démocratique.
  • La charge financière est très lourde, inique et inéquitablement répartie.
  • Le GPSO est une folie financière pour les contribuables de Nouvelle Aquitaine au regard de son intérêt qui est très limité et va créer des impôts ou taxes.
  • Au surplus, un déficit d’exploitation annuel est prévisible.
  • L’aménagement des voies existantes avec une vitesse de 250kms-heure permet d’allier vitesse de métropole à métropole et train du quotidien

 

II - Pour améliorer les dessertes TER, il suffirait d’aménager certains espaces sur la ligne.

 

  • L’amélioration de la desserte TER est déjà mise en service et peut être améliorée.
  • Force est de regretter l’absence de crédibilité des prévisions de fréquentation GPSO qui ne fait que relier métropole à métropole.
  • L accroissement des fréquentations est tout à fait possible.
  • Pour éviter la saturation, il existe plusieures solutions éprouvées et beaucoup moins couteuses, autre que la LGV.
  • La vraie solution consiste en l’aménagement d’espaces entre Bordeaux Toulouse et Bordeaux Hendaye où les trains lents peuvent être doublés par les plus rapides (Installation Permanente à Contre Sens(IPCS) et l’équipement ERTMS (système de conduite et de régulation des trains qui permet l’augmentation de passage (sillons) sur une même voie.
  • Le besoin de voies LGV est un leurre et un enfumage qui cache un racket des contribuables et qui impliquent des taxes complémentaires payées par tous pour rembourser les emprunts car le prix du billet n’en est pas capable ou serait tel que très peu de personnes pourraient prendre le train.

 

 

III – Le développement ferrovière souhaité tant au niveau des voyageurs et du fret :

 

  • Accroitre les capacités implique le traitement non prévu de toutes les lignes. –Bordeaux Toulouse, Bordeaux Hendaye, Toulouse Limoges Orléans Paris sur 250 kms heures. Cet aménagement relierait les métropoles dans des temps très corrects amenant 7 à 30 minutes de plus que la LGV suivant les distances. En même temps la gestion des trains au quotidien peut–être améliorée, le tout pour un coût abordable avec un véritable service  pour chaque citoyen.

 

IV – Les coûts tant d’investissements que de fonctionnement :

 

Les coûts d’investissement sont colossaux pour créer des lignes LGV en moyenne 40 millions d’euros le Km sur des terrains faciles à franchir.

L’aménagement des voix existantes est beaucoup moindre.  Il consiste à améliorer certaines courbes et supprimer les passages à niveau sur les voies en les remplaçant par des ponts ou des passages souterrains. Ceci facilite les déplacements locaux et fluidifie l’échange social.

L’entretien au quotidien est aussi pharaonique car un train qui roule à 350 kms/ heure use 3 à 4 fois plus les matériels (cathénaires, buggies, rails…) qu’un train qui roule à 250 kms/ heure.

Pour mémoire, le coût d’entretien au kilomètre par an est de 400000 €.

 

V – Conclusion  :

 

On doit convaincre aussi que le RER métropolitain ne saurait être pertinent pour le transport au quotidien des usagers hors métropole. Les usagers entendent obtenir pour leur destination principale sur la gare centrale de Bordeaux des TER fiables et adaptés en capacité d’emport.

 

Avec les LGV et les AFSB et le RER voilà comment on dépense l’argent public de tous n’importe comment.

 

+ adresse :

L GVEA 2, avenue du 8 mai 1945 33650 – Saint Médard d’Eyrans

Courriel : lgv.environnement.arruan@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation De L'association

  • lgvea.over-blog.com
  • Association environnementale pour la défense des territoires en Arruan.

LGVEA en réunions publiques

Notre association s'est fixé dans ses objectifs d'être source d'information et de réflexion sur les problèmes environnementaux en général, et sur le projet de LGV en particulier, dans nos territoires.

A cet effet il nous semble important de mettre à votre disposition les présentations publiques que nous sommes amenés à faire lors de réunions publiques. Ainsi nous débutons cette rubrique en proposant la consultation de la présentation faite le 8 juillet à Saint Médard d'Eyrans à l'occasion de l'Assemblée Constituante de notre association.

Bon visionnage. J.R . Thomas

 

Cliquer ici:

 http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/reunionspubliques/Module_presentation_AG_constituante_V2.ppt

 

Recherche

Nos statuts - Adhésion

Vous pouvez prendre connaissance de nos statuts en cliquant sur le lien suivant

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/STATUTS_de_LGVEA-_projet_assemblee_constituante.doc.

 

Vous pouvez adhérer à notre association en complétant le formulaire ci joint. Cliquer ici http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/BULLETIN_ADHESION.doc.

Merci de renvoyer formulaire complété et chèque libellé au profit de L.G.V.E.A à l'adresse du siège social: 2, avenue du 8 mai -33650 - Saint Médard d'Eyrans.

Important: donner si possible une adresse email pour recevoir régulièrement  les nouvelles et informations de LGVEA.

 

Catégories