Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 18:07

Lundi 14 mars 2016. Le jour n’était pas levé ce matin à la gare de Beautiran mais l’on pouvait voir une grande agitation autour des rails avec la présence de la presse écrite et télévisuelle, Sud-Ouest ayant déjà annoncé la manifestation dans son édition internet du 12 mars.

Les usagers du TER dans cette gare du sud Gironde pouvaient constater une affluence d’élus, conseillers municipaux et maires portant l’écharpe tricolore.

C’est en effet à l’appel de la municipalité de Beautiran, sous la houlette de son dynamique maire, Yves Mayeux, que se rassemblaient dès potron-minet les élus des communes de la Communauté de Communes de Montesquieu.

 

Yves Mayeux, Bernard Fath et Gilles Savary échangent sur la problématique TER

Yves Mayeux, Bernard Fath et Gilles Savary échangent sur la problématique TER

Pourquoi cette effervescence dans ce lieu bien connu des habitants et usagers des communes du canton ?

Cette manifestation pacifique voulait attirer l’attention de la SNCF sur la détérioration du service TER, la suppression de trains sur cette ligne 47 Bordeaux-Agen pourtant si fréquentée par les habitants du sud Gironde pour se rendre le matin au travail, au lycée…et rejoindre leur domicile en soirée.

L'appel des élus de la Communauté de Communes de Montesquieu

L'appel des élus de la Communauté de Communes de Montesquieu

Rappelons que c’est au total 24 trains TER qui viennent d’être supprimés par SNCF sur les lignes 32, 16, 26, 33 et 47 qui desservent la région ALPC.

Sud-Ouest s’en est fait l’écho dans son édition du 24 février 2016.

La cause de cette suppression de TER par SNCF-elle évoque le manque de 15 conducteurs et une durée de 18 mois de formation pour les nouveaux conducteurs qui devraient être aux commandes des rames TER en juillet- ferait sourire (jaune) si elle ne venait s’ajouter aux nombreux dysfonctionnements qui émaillent la circulation ferroviaire quotidienne sur cette ligne 47.

Des représentants de Convergence Nationale Rail interviennent auprès des élus...

Des représentants de Convergence Nationale Rail interviennent auprès des élus...

On peut déplorer ainsi retards, suppressions intempestives, trains bondés aux heures de pointe… qui sont relevés par les usagers présents.

Sud-Ouest vient d’ailleurs d’évoquer dans son édition du jour cette manifestation et les commentaires des usagers et élus présents.

Pour notre part nous étions aux côtés des élus ce lundi matin pour leur apporter notre soutien dans cette initiative.

Nous partageons leur ressentiment face à un service public qui s’effrite peu à peu sous la pression d’une gouvernance axée sur la dominance de la rentabilité à tout crin et déboussolée face aux directives incohérentes du ministère de tutelle.

Nous avons souligné récemment cette schizophrénie dans un article posté sur notre blog.

L’usager est parfois pris en otage entre ces conflits et leurs acteurs (direction SNCF, Etat, syndicats…) et il peine à se faire entendre pour obtenir un service ad hoc, des équipements adaptés…

On a pu constater encore ce matin la galère pour les personnes à mobilité réduite qui doivent accéder, avec bagages, aux quais par une passerelle en escalier… !

Les usagers rencontrés, dont beaucoup se sont exprimés pour féliciter les élus mobilisés sur les quais de la gare de Beautiran, déplorent aussi l’absence de places de parking indispensables pour parler d’un véritable report modal route/fer.

On peut s’étonner que ce problème n’ait pas trouvé depuis longtemps une solution alors qu’existe un terrain SNCF qui pourrait être aménagé ; la municipalité de Beautiran s’en est ouvert auprès de SNCF sans réponse à ce jour.

On relèvera à cette occasion que les Comités de lignes mis en place entre l’AOT –TER (la Région), SNCF Réseau, SNCF Mobilités, les usagers et leurs associations… sont en pointillés (le dernier comité de ligne 47 date de juin 2015.. !) et que les problèmes évoqués dans ceux-ci restent pendants.

Cette ligne 47 (Bordeaux-Agen) voit passer 60 à 75 trains/jour (TER, Fret, TGV…) sur ses 135 km.

On pourrait imaginer que la SNCF, et la Région en qualité d’AOT, puissent répondre par des investissements et des aménagements logistiques aux principales préoccupations des usagers : capacité des rames TER aux heures de pointe, entretien de la voie, information instantanée des usagers sur les incidents/accidents, facilitation des moyens pour les usagers cyclistes, les personnes à mobilité réduite …

La capacité insuffisante des rames aux heures de pointe du matin relève à notre sens d’une approche ubuesque : ne peut-on mettre en service des rames capables d’absorber 200 usagers ou plus aux horaires critiques du matin (6h30 – 8h30) ?

Les rames Alstom Régiolis à 6 caisses peuvent dès aujourd’hui transporter jusqu’à 350 personnes, avec en option un couplage en unités multiples (3 rames de 6 caisses) allant jusqu’à 1000 passagers.

Par ailleurs les rames Bombardier Régio2N peuvent pour leur part accueillir, selon version, jusqu’à 700 passagers.

On est à l’opposé des visions technocratiques de SNCF Réseau et de la Région ALPC qui voudraient nous faire croire que le GPSO, et tout particulièrement son sous-projet AFSB, devrait résoudre la problématique TER de la ligne 47 en construisant une voie supplémentaire entre Bordeaux St Jean et Saint Médard d’Eyrans….[1]

Faut-il que cette logistique soit soutenue par une politique transport tournée prioritairement vers les trains du quotidien et non, comme cela se voit depuis des années sur le fleuron technologique du ferroviaire, le tout LGV/TGV.

Au-delà des beaux discours et des promesses il est temps que le couple SNCF/Etat s’attache au sauvetage du service ferroviaire public pour la majorité des usagers.

Les élus de terrain présents ce jour (maires, président de la Communauté de Commune de Montesquieu, Conseiller départemental, Député…) l’ont bien compris et ils prônent ensemble un renversement de politique ferroviaire en faveur des TER.

 

[1] Nous avons dénoncé depuis longtemps cette mascarade technocratique en montrant que le but réel de l’implantation d’une nouvelle voie ferrée (3ème voie) entre Bordeaux et St Médard d’Eyrans ne répondait en fait qu’au besoin du passage à grande vitesse des TGV prévus de circuler sur l’axe LGV Bordeaux-Toulouse (GPSO).

Des élus motivés pour la défense des TER soutenus par le Conseiller Départemental Bernard FATH et le Président de la Communauté de Communes de Montesquieu Christian TAMARELLE

Des élus motivés pour la défense des TER soutenus par le Conseiller Départemental Bernard FATH et le Président de la Communauté de Communes de Montesquieu Christian TAMARELLE

Le député Gilles Savary auprès des élus dans leur soutien aux trains du quotidien

Le député Gilles Savary auprès des élus dans leur soutien aux trains du quotidien

Nous étions avec les adhérents de LGVEA  auprès d’eux en cette matinée pour montrer notre attachement au service public du ferroviaire.

LGVEA sera du côté des usagers pour réclamer les investissements indispensables à la rénovation et à l’aménagement des voies existantes.

Elus et associatifs au coude à coude pour les TER

Elus et associatifs au coude à coude pour les TER

Nous continuerons d’œuvrer tout particulièrement pour la ligne 47 et l’axe majeur entre Bordeaux et Toulouse.

C’est dans l’osmose et la synthèse entre usagers, associatifs, élus locaux que nous devons trouver l’énergie et le courage pour faire changer la gouvernance SNCF/Région/Etat au profit du transport ferroviaire au quotidien.

 

Pour LGVEA             Le Président                         Jean-Robert Thomas

14 mars 2016

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lgvea.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation De L'association

  • lgvea.over-blog.com
  • Association environnementale pour la défense des territoires en Arruan.

LGVEA en réunions publiques

Notre association s'est fixé dans ses objectifs d'être source d'information et de réflexion sur les problèmes environnementaux en général, et sur le projet de LGV en particulier, dans nos territoires.

A cet effet il nous semble important de mettre à votre disposition les présentations publiques que nous sommes amenés à faire lors de réunions publiques. Ainsi nous débutons cette rubrique en proposant la consultation de la présentation faite le 8 juillet à Saint Médard d'Eyrans à l'occasion de l'Assemblée Constituante de notre association.

Bon visionnage. J.R . Thomas

 

Cliquer ici:

 http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/reunionspubliques/Module_presentation_AG_constituante_V2.ppt

 

Recherche

Nos statuts - Adhésion

Vous pouvez prendre connaissance de nos statuts en cliquant sur le lien suivant

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/STATUTS_de_LGVEA-_projet_assemblee_constituante.doc.

 

Vous pouvez adhérer à notre association en complétant le formulaire ci joint. Cliquer ici http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/BULLETIN_ADHESION.doc.

Merci de renvoyer formulaire complété et chèque libellé au profit de L.G.V.E.A à l'adresse du siège social: 2, avenue du 8 mai -33650 - Saint Médard d'Eyrans.

Important: donner si possible une adresse email pour recevoir régulièrement  les nouvelles et informations de LGVEA.

 

Catégories