Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 17:13

Décidément le début d’année 2016 s’ouvre sur un feu d’artifice concernant les dossiers de LGV en France, et plus particulièrement du sud de la Loire jusqu’aux confins du Pays Basque.

Examinons les différentes annonces parues dans la presse ces temps-ci et commençons par les mots du président Hollande lors des vœux prononcés à Tulle le 16 janvier 2016.

C’est sur le site d’opposition à la LGV Poitiers-Limoges (http://limogespoitiers.com/ ) que l’on peut prendre connaissance des propos du Président qui persiste dans sa volonté, et son apparente allégeance aux pressions politiques locales (A. Rousset pour la nouvelle grande région APCL[1], les élus de tous bords pour le département de la Corrèze cher à F. Hollande mais aussi au couple Chirac…), d’engager prochainement les travaux de la LGV Poitiers-Limoges.

 

[1] APCL : région Aquitaine Poitou-Charentes Limousin

Or il faut savoir que ce projet a reçu l’aval du gouvernement par une DUP signée le 10 janvier 2015 alors que tous les Français étaient sous l’émotion des grandes manifestations pour Charlie Hebdo… et que des indices laissent à penser que le Conseil d’Etat lui-même aurait donné un avis négatif à ce projet.

Le Collectif Anti-LGV Limoges Poitiers et Pro POLLT rejoignait samedi 16 janvier à Bordeaux les associations et coordinations qui luttent contre les Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII), et plus particulièrement contre les projets d’infrastructures ferroviaires à grande vitesse (LGV).

On comptait dans leurs rangs les forces associatives du Cher, de la Gironde, des Landes, du Lot et Garonne, du Tarn et Garonne, des Hautes-Pyrénées, des Pyrénées Atlantiques…toutes résolues à refuser les GPII.

C’est ainsi qu’elles convergeaient et s’unissaient dans la capitale régionale pour dénoncer ces projets et annoncer leur volonté de continuer la lutte et d’agir « pour le maintien et le développement d’une desserte équilibrée des territoires au service de tous » comme le rappelle le communiqué de presse émis à l’issue de leur réunion.

Communiqué du 18 janvier 2016

 

Riposte interrégionale des associations face à l'obstination du gouvernement à poursuivre le projet GPSO et les autres projets de LGV

 

Prenant en compte la mise en place des nouvelles régions, les coordinations associatives en lutte contre les projets GPSO (LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne), LGV Poitiers-Limoges et POCL (LGV Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon) se sont réunies à Bordeaux samedi 16 janvier 2016. Ces projets contraires à l'intérêt général sont imposés par les pouvoirs politiques et économiques au mépris de l'expression démocratique et au détriment de l'optimisation et de la modernisation du réseau ferroviaire existant.

Suite à cette rencontre, les associations sont plus que jamais déterminées à poursuivre leurs actions contre ces GPII (Grands projets Inutiles Imposés) : informations, mobilisations et recours juridiques et à agir pour le maintien et le développement d'une desserte équilibrée des territoires au service de tous.

 

 

Signataires : Sepanso, Coordination LGV Gironde, ACCRIL, Amis de la Terre 40, CADE (64), Coordination 47, Alternative LGV Midi-Pyrénées, Actival, Non au POCL, Collectif Anti-LGV PL et Pro POLLT

Les infrastructures ferroviaires à grande vitesse du GPSO notamment- projet rassemblant sous maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux (AFSB) et au nord de Toulouse (AFNT) ainsi que les LGV entre Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax- étaient au cœur des débats.

Tirs croisés sur les LGV

Le GPSO cristallise d’ailleurs ces derniers jours les échanges vifs entre tenants des LGV (Etat, grands élus…) et défenseurs d’un aménagement profond et maîtrisé du réseau ferré existant.

Matthias Fekl, secrétaire d’Etat au tourisme, semblait être « la voix de son maître » en annonçant[1] à l’occasion des vœux de Pierre Camani, président du Conseil Départemental 47 : « La ligne à grande vitesse se fera. Les décisions sont prises et le grand Sud-Ouest ne peut rester à la traîne du pays ».

Source kicswila.com

Source kicswila.com

Doit-on comprendre que le gouvernement fait fi de l’avis négatif de la Commission d’Enquête et des milliers de contributions citoyennes refusant le GPSO ? Assiste-t-on ici à un nouvel déni de démocratie alors que le dossier GPSO vient juste d’être déposé dans les mains du Conseil d’Etat pour avis ?

Quel que soit l’avis de ce dernier verra-t-on nos oligarques passer outre et s’engager dans un projet inutile et dispendieux ?

Alors qu’Alain Vidalies persiste à pousser le dossier des LGV du GPSO malgré un avis négatif de la Commission d’Enquête fin 2014, les propos de Gilles Savary à l’occasion de l’AG extraordinaire de LGVEA (11 janvier 2016) irritent le nouveau vice-président chargé du tourisme et de l’aménagement du territoire et des transports à la région APCL, Renaud Lagrave. L’élu landais à la région devra s’attendre à une opposition sans faille des associations, lui qui dit vouloir continuer à « … défendre la LGV et la desserte du territoire par des TER à grande vitesse ». Que penser de tels propos décousus et en apesanteur quand on connaît les mirages de la LGV dans le soi-disant aménagement des territoires : nous pensons pour notre part que la LGV constitue plutôt un « déménagement » du territoire en ce qu’elle favorise la métropolisation au seul bénéfice de Bordeaux et de Toulouse. Enfin que peut-on attendre des « TER à grande vitesse » qui desserviraient la halte TRGV[1] de Captieux ? Pour quels usagers, avec quelles rames ?

Les Aquitains auront vite jugé le projet TRGV de SNCF Réseau comme un leurre chargé de faire gober au contribuable un GPSO à près de 10 milliards d’euros où l’on cherche vainement le premier euro de financement dans les caisses vides de l’Etat.

Pour nous seules des rames roulant à 200-220 km/h sur les voies existantes rénovées et modernisées peuvent réellement convenir aux transports quotidiens de la majorité des usagers.

Gilles Savary, expert reconnu dans le monde ferroviaire français et européen, pourrait donner quelques conseils à R. Lagrave sur l’expérience allemande en ce domaine…

 Soyez rassurés toutefois sur la motivation et la détermination de LGVEA et des élus locaux pour résister aux projets insensés du GPSO (AFSB+AFNT+LN).

Une nouvelle preuve en est donnée ces jours-ci à l’occasion de la cérémonie des vœux de la Communauté de Communes de Montesquieu.

Son président, Christian Tamarelle, et les maires de cette communauté, ont déjà donné l’assurance d’être à nos côtés dans les actions que nous avons engagées (cf. http://lgvea.over-blog.com/2016/01/tous-ensemble-pour-le-refus-du-gpso.html ).

C’est au tour du Conseiller Départemental du Canton de La Brède, Bernard Fath, d’appeler « à défendre ce territoire bec et ongles » contre le projet LGV.

 

[1] TRGV : train régional à grande vitesse

Tirs croisés sur les LGV

La lutte sera longue mais nous n’abandonnerons pas notre ambition, alliés aux élus locaux, d’un territoire préservé et d’une réelle rénovation des voies ferrées pour le bien des habitants et usagers au quotidien.

 

Votre soutien est plus que jamais nécessaire pour galvaniser les énergies.

 

Adhérez et faites adhérer à LGVEA

Association Landes Graves Viticulture Environnement en Arruan – L.G.V.E.A

2, avenue du 8 mai

33650 – Saint Médard d’Eyrans

Tél 09 61 32 03 59

Mail : lgv.environnement.arruan@gmail.com

Twitter @LGVEA33

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lgvea.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation De L'association

  • lgvea.over-blog.com
  • Association environnementale pour la défense des territoires en Arruan.

LGVEA en réunions publiques

Notre association s'est fixé dans ses objectifs d'être source d'information et de réflexion sur les problèmes environnementaux en général, et sur le projet de LGV en particulier, dans nos territoires.

A cet effet il nous semble important de mettre à votre disposition les présentations publiques que nous sommes amenés à faire lors de réunions publiques. Ainsi nous débutons cette rubrique en proposant la consultation de la présentation faite le 8 juillet à Saint Médard d'Eyrans à l'occasion de l'Assemblée Constituante de notre association.

Bon visionnage. J.R . Thomas

 

Cliquer ici:

 http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/reunionspubliques/Module_presentation_AG_constituante_V2.ppt

 

Recherche

Nos statuts - Adhésion

Vous pouvez prendre connaissance de nos statuts en cliquant sur le lien suivant

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/STATUTS_de_LGVEA-_projet_assemblee_constituante.doc.

 

Vous pouvez adhérer à notre association en complétant le formulaire ci joint. Cliquer ici http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/BULLETIN_ADHESION.doc.

Merci de renvoyer formulaire complété et chèque libellé au profit de L.G.V.E.A à l'adresse du siège social: 2, avenue du 8 mai -33650 - Saint Médard d'Eyrans.

Important: donner si possible une adresse email pour recevoir régulièrement  les nouvelles et informations de LGVEA.

 

Catégories