Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 15:47

Les élections régionales de décembre 2015 font sortir les politiques du bois.

Les sujets clivant ne manquent pas, chacun fourbit ses armes.

A l'heure des propositions (promesses?) examinons ce que la tête de liste des Républicains pour la grande région Aquitaine expose ces jours-ci sur les transports ferroviaires.

C'est un article de Jean-Charles Galiacy dans le quotidien Sud-Ouest du 7 octobre qui nous informe des visées de Virginie Calmels en matière d'expérimentation pilote pour ouvrir la concurrence sur les lignes TER.

Emboîtant le pas des directives européennes qui souhaitent ouvrir la concurrence ferroviaire au sein des 28 états membres, elle pense que l'arme de la concurrence peut peser dans les difficiles négociations Régions/SNCF sur le réseau TER.

Elle replace ce débat en perspective dans le dossier des LGV du GPSO prenant une position chèvre/choux entre grande vitesse et trains du quotidien:

"Vous (les journalistes), vous voulez toujours nous enfoncer dans des cases, pour ou contre, comme s'il n'y avait que deux réponses possibles. Je ne suis pas contre la modernité, la ligne à grande vitesse. Mais je suis une femme d'entreprise, pragmatique. Il est important de dire la vérité: la LGV Bordeaux-Toulouse n'est pas financée".

Si nous partageons totalement la dernière assertion de V. Calmels (nous disons depuis des années qu'il est fou d'espérer trouver de l'argent pour une ligne à 5-6 milliards d'euros - le GPSO au total c'est plus de 9 milliards!) nous insistons pour dire que la grande vitesse et sa pseudo modernité sont des thèmes dépassés en 2015.

Les trains allemands entre les grandes cités des Lands ne circulent pas à 320-350 km/h mais à 200-220 km/h. Qui peut dire aujourd'hui que l'Allemagne est restée au 19ème siècle?

Dans les mêmes colonnes de Sud-Ouest notre député de la 9ème circonscription, Gilles Savary, revient sur ce dossier explosif tant au plan environnemental que socio-économique.

Adoucissant des propos antérieurs bien plus tranchés il concède "qu'il n'est pas hostile à la grande vitesse et des trains rapides".Doit-on traduire dans la bouche de ce spécialiste du ferroviaire que ceux-ci pourraient être limités à 220-250 km/h, ce qui laisserait la place aux solutions alternatives que nous préconisons: rénovation des lignes, achat et circulation de rames sur celles-ci jusqu'à 220 km/h? Nous espérons avoir bien saisi les propos de G. Savary mais cela demandera peut être des éclaircissements dans les prochaines semaines.

Nous espérons que les débats de campagne électorales permettront de lever le doute de l'entre-deux car nous voudrions que les politiques qui seront aux affaires en 2016 nous entendent bien et prennent toute la mesure politique d'un dossier, les LGV du GPSO mais aussi plus largement de SEA, qui nous engagera pour des décennies s'il devait recevoir un avis favorable du Conseil d'Etat et du gouvernement.

Nous serons vigilants, critiques et très sensibles dans nos choix électoraux sur de tels dossiers.

Pour LGVEA Le Président Jean-Robert Thomas

La politique prend le train "à grande vitesse"

Partager cet article

Repost 0
Published by lgvea.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation De L'association

  • lgvea.over-blog.com
  • Association environnementale pour la défense des territoires en Arruan.

LGVEA en réunions publiques

Notre association s'est fixé dans ses objectifs d'être source d'information et de réflexion sur les problèmes environnementaux en général, et sur le projet de LGV en particulier, dans nos territoires.

A cet effet il nous semble important de mettre à votre disposition les présentations publiques que nous sommes amenés à faire lors de réunions publiques. Ainsi nous débutons cette rubrique en proposant la consultation de la présentation faite le 8 juillet à Saint Médard d'Eyrans à l'occasion de l'Assemblée Constituante de notre association.

Bon visionnage. J.R . Thomas

 

Cliquer ici:

 http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/reunionspubliques/Module_presentation_AG_constituante_V2.ppt

 

Recherche

Nos statuts - Adhésion

Vous pouvez prendre connaissance de nos statuts en cliquant sur le lien suivant

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/STATUTS_de_LGVEA-_projet_assemblee_constituante.doc.

 

Vous pouvez adhérer à notre association en complétant le formulaire ci joint. Cliquer ici http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/BULLETIN_ADHESION.doc.

Merci de renvoyer formulaire complété et chèque libellé au profit de L.G.V.E.A à l'adresse du siège social: 2, avenue du 8 mai -33650 - Saint Médard d'Eyrans.

Important: donner si possible une adresse email pour recevoir régulièrement  les nouvelles et informations de LGVEA.

 

Catégories