Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 14:53

Bonjour à tous,

C'est avec un peu de retard, mais toujours bien avant les élections départementales des 20 et 27 juin, que nous enregistrons aujourd'hui la réponse de Mme Céline VIDAL DE SOUZA et M Gabriel BOYREAU, candidats aux élections départementales de juin 2021 dans le canton de La Brède.

Candidats départementales Canton Réponse Contre la LGV Contre les AFSB Lien vers réponse
Céline VIDALDE SOUZA
Gabriel BOYREAU
(Union à droite)
La Brède OUI OUI OUI LIEN

Nous vous invitons à prendre connaissance de leur réponse par le lien ci-dessus.

Vous y trouvez aussi leur commentaire reporté ci-dessous:

Nous sommes contre la LGV, dans son projet et tracé actuel, qui défigureraient notre
canton et les cantons voisins, pour un gain de temps non significatif face au coût
économique et écologique qu'elle représente. Nous restons cependant ouverts à une
nouvelle concertation à ce sujet, pour qu'il soit inclus dans une dynamique plus large
Atlantique-Méditerranée et avec un meilleur respect des lieux de vie et des
éco-systèmes, ce qui en diminuerait les nuisances et y donnerait un réel impact
économique.
Nous sommes de même contre l'AFSB qui, s'il constituerait une opportunité de
renforcer les fréquences de TER qui permettent chaque jour à certains de nos
concitoyens de rejoindre leur lieu de travail ou d'études, reste, dans l'état actuel du
projet, l'arbre qui cache la forêt "LGV".

Nous portons aujourd'hui cette réponse dans notre blog et auprès de nos adhérents.

  Pour LGVEA, Jean-Robert Thomas

Partager cet article
Repost0
12 juin 2021 6 12 /06 /juin /2021 09:13

Vous pouvez prendre connaissance de la réponse d'Emma Carvalho et Hervé Georges, candidats aux départementales 2021 sur le canton des Landes de Graves, à notre courrier concernant la LGV Bordeaux-Toulouse et les AFSB.

Ces candidats sont résolument contre ces deux projets et le soulignent dans un tract publié à l'occasion  des départementales.

Pour lire leur réponse : la réponse des candidats (LFI, EELV, Génération Ecologie)

Pour lire le dépliant: Dépliant LFI, EELV, Génération Ecologie départementales 2021 Landes de Graves

Bonne lecture.

Pour LGVEA Jean-Robert Thomas

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2021 5 11 /06 /juin /2021 14:15

Nous avions contacté les têtes de liste aux élections départementales de certains cantons girondins touchés par le projet GPSO, et plus particulièrement par la LGV Bordeaux-Toulouse et les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux (AFSB).

On pourra consulter notre courrier par le lien ci-après: Courrier aux têtes de liste départementales 2021

Aujourd'hui nous pouvons vous inviter à consulter la réponse de madame Barron et Monsieur Claverie, têtes de liste aux élections départementales sur le canton de La Brède.

Ils s'engagent contre la LGV et les AFSB.

Pour lire leur réponse suivre le lien suivant: Réponse de Mme Barron et M. Claverie

Bonne lecture.

Partager cet article
Repost0
11 juin 2021 5 11 /06 /juin /2021 13:57

Nous avons contacté les têtes de liste aux élections régionales 2021 pour connaître leur position face au projet du GPSO, et plus particulièrement au regard de la LGV Bordeaux-Toulouse et des Aménagements Ferroviaires au sud de Bordeaux (AFSB).

Aujourd'hui nous pouvons diffuser la réponse de Madame Clémence GUETTE, tête de liste LFI/NPA.

Vous constaterez qu'elle se prononce contre la LGV et les AFSB.

Pour lire sa réponse cliquer sur le lien suivant: Réponse de Clémence GUETTE

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 15:31

Nous avions envoyé aux différents candidats aux élections départementales un courrier afin de connaître leur position quant au projet de ligne ferroviaire à grande vitesse "LGV Bordeaux-Toulouse".

Voir Notre courrier aux candidats

Voici ci-après la réponse de la liste "la Gironde en Commun" candidate aux élections départementales sur le canton de La Brède des 20 et 27 juin 2021.

Merci de suivre le lien ci-dessous pour consulter leur réponse

Réponse de la liste "La Gironde en Commun"

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 02:01

Notre association souhaite recueillir l'avis des candidats aux élections départementales 2021 (Gironde cantons de la Brède, Talence, Villenave d'Ornon, Landes de Graves et Sud-Gironde) au sujet du projet GPSO, et plus particulièrement sur la LGV "Bordeaux-Toulouse" et les Aménagements Ferroviaires aux sud de Bordeaux (AFSB). Ces derniers constituent un sous projet du GPSO prévoyant la création d'une troisième voie ferrée entre la gare de Bordeaux-Saint Jean et la gare de Saint Médard d'Eyrans, au prétexte fallacieux d'amélioration du trafic TER, mais en fait à visée de facilitation des trafics TGV qui emprunteraient la LGV "Bordeaux-Toulouse".

Nous avons rédigé un courrier destiné à recueillir l'avis des candidats sur ces projets que vous pouvez consulter ci-après.

Leurs réponses seront publiées sur ce même blog LGVEA avant les départementales du 20 et 27 juin 2021. 

Candidats aux élections départementales 2021 sur les cantons de La Brède, Talence, Villenave d’Ornon, Landes de Graves et Sud-Gironde

Madame, Monsieur,

 

Vous faites acte de candidature pour les élections départementales en Gironde des 20 et 27 juin 2021.

Sachez que notre association lutte depuis de nombreuses années contre le projet ferroviaire à grande vitesse dénommé GPSO.

Ce dernier prévoit à court moyen terme la construction d’une LGV entre Saint Médard d’Eyrans et Saint Jory « LGV Bordeaux-Toulouse » ainsi que la création d’une troisième voie entre la gare de Bordeaux-Saint Jean et la gare de Saint Médard d’Eyrans (AFSB), simple cheval de Troie de la LGV pour favoriser l’arrivée des TGV dans les métropoles.

Ces projets au coût faramineux de plus de 9 milliards d’euros sont totalement inutiles pour la très grande majorité des Aquitains qui réclament la rénovation et la modernisation de la ligne existante Bordeaux-Toulouse afin d’assurer les transports quotidiens de millions d’usagers.

Nous avons soutenu auprès des pouvoirs publics et de SNCF réseau ce projet de modernisation de la ligne existante en se basant sur un rapport d’un cabinet d’étude ferroviaire réputé (CLARACO) qui démontre que la rénovation de la ligne existante répondrait, pour un coût d’environ 1/3 du projet de LGV et à environ 15 minutes d’écart en temps de trajet, au besoin des usagers.

Le gouvernement, par la voix de son Premier Ministre, ignore nos propositions et promet d’investir 4,1 milliards d’euros pour les seuls 210 km de LGV « Bordeaux-Toulouse ».

Toutefois les collectivités territoriales, et plus particulièrement la Région Nouvelle Aquitaine et Bordeaux-Métropole, seraient appelées à financer elles aussi ce projet pour 4,1 milliards d’euros.

A l’heure où les structures publiques exsangues attendent de l’Etat un financement indispensable pour la santé, la police, les transports du quotidien, le soutien aux particuliers et aux entreprises mis à mal par la pandémie…il nous semble totalement inique d’investir 9 milliards d’euros qui ne profiteraient qu’à une « élite circulatoire » mais qui seraient remboursés par des taxes et des impôts à la charge de millions de citoyens.   

Nous vous invitons à répondre au questionnaire ci-dessous qui sera publié sur notre blog http://lgvea.over-blog.com/ avant les élections des 20 et 27 juin.

Etes-vous pour la réalisation de la LGV « Bordeaux-Toulouse » ?

OUI - NON

                                                        

Etes-vous pour la réalisation des AFSB ?

                                OUI- NON

Commentaire éventuel:

 

 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci de nous retourner ce document complété soit par mail sur lgv.environnement.arruan@gmail.com ou par courrier à LGVEA , 2 Avenue du 8 mai – 33650 – Saint Médard d’Eyrans avant le 12 juin 2021.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 01:43

Notre association souhaite recueillir l'avis des candidats aux élections régionales 2021 en Nouvelle Aquitaine au sujet du projet GPSO, et plus particulièrement sur la LGV "Bordeaux-Toulouse" et les Aménagements Ferroviaires aux sud de Bordeaux (AFSB). Ces derniers constituent un sous projet du GPSO prévoyant la création d'une troisième voie ferrée entre la gare de Bordeaux-Saint Jean et la gare de Saint Médard d'Eyrans, au prétexte fallacieux d'amélioration du trafic TER, mais en fait à visée de facilitation des trafics TGV qui emprunteraient la LGV "Bordeaux-Toulouse".

Nous avons rédigé un courrier destiné à recueillir l'avis des candidats sur ces projets que vous pouvez consulter ci-après.

Leurs réponses seront publiées sur ce même blog LGVEA avant les régionales du 20 et 27 juin 2021.  

Candidats aux élections régionales 2021 en région Nouvelle Aquitaine

 

 
   


Saint Médard d’Eyrans le 1 juin 2021

 

 

Madame, Monsieur,

 

Vous faites acte de candidature pour les élections régionales en Nouvelle Aquitaine des 20 et 27 juin 2021.

Sachez que notre association lutte depuis de nombreuses années contre le projet ferroviaire à grande vitesse dénommé GPSO.

Ce dernier prévoit à court moyen terme la construction d’une LGV entre Saint Médard d’Eyrans et Saint Jory « LGV Bordeaux-Toulouse » ainsi que la création d’une troisième voie entre la gare de Bordeaux-Saint Jean et la gare de Saint Médard d’Eyrans (AFSB), simple cheval de Troie de la LGV pour favoriser l’arrivée des TGV dans les métropoles.

Ces projets au coût faramineux de plus de 9 milliards d’euros sont totalement inutiles pour la très grande majorité des Aquitains qui réclament la rénovation et la modernisation de la ligne existante Bordeaux-Toulouse afin d’assurer les transports quotidiens de millions d’usagers.

Nous avons soutenu auprès des pouvoirs publics et de SNCF réseau ce projet de modernisation de la ligne existante en se basant sur un rapport d’un cabinet d’étude ferroviaire réputé (CLARACO) qui démontre que la rénovation de la ligne existante répondrait, pour un coût d’environ 1/3 du projet de LGV et à environ 15 minutes d’écart en temps de trajet, au besoin des usagers.

Le gouvernement, par la voix de son Premier Ministre, ignore nos propositions et promet d’investir 4,1 milliards d’euros pour les seuls 210 km de LGV « Bordeaux-Toulouse ».

Toutefois les collectivités territoriales, et plus particulièrement la Région Nouvelle Aquitaine, seraient appelées à financer elles aussi ce projet pour 4,1 milliards d’euros.

A l’heure où les structures publiques exsangues attendent de l’Etat un financement indispensable pour la santé, la police, les transports du quotidien, le soutien aux particuliers et aux entreprises mis à mal par la pandémie…il nous semble totalement inique d’investir 9 milliards d’euros qui ne profiteraient qu’à une « élite circulatoire » mais qui seraient remboursés par des taxes et des impôts à la charge de millions de citoyens.   

Nous vous invitons à répondre au questionnaire ci-dessous qui sera publié sur notre blog http://lgvea.over-blog.com/ avant les élections des 20 et 27 juin.

Etes-vous pour la réalisation de la LGV « Bordeaux-Toulouse » ?

Oui- Non

Etes-vous pour la réalisation des AFSB ?

Oui - Non

Commentaire éventuel :

 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci de nous retourner ce document complété soit par mail sur lgv.environnement.arruan@gmail.com ou par courrier à LGVEA , 2 Avenue du 8 mai – 33650 – Saint Médard d’Eyrans avant le 12 juin 2021

Partager cet article
Repost0
13 mai 2021 4 13 /05 /mai /2021 07:43
Source https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/video-toulouse-jean-castex-annonce-officiellement-200-millions-d-euros-pour-la-3e-ligne-de-metro_41318123.html

Source https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/video-toulouse-jean-castex-annonce-officiellement-200-millions-d-euros-pour-la-3e-ligne-de-metro_41318123.html

L’annonce de J. Castex le 28/04/2021 vient remettre sur les rails le projet de LGV Bordeaux-Toulouse, sous-projet du Grand Projet du Sud-Ouest (GPSO), avec la promesse d’un financement étatique à hauteur de 4,1 milliards d’euros.

Si certains grands élus d’Occitanie (C. Delga, JL. Moudenc) ou de Nouvelle Aquitaine (A. Rousset) applaudissent à cette annonce il y a lieu d’analyse celle-ci sur le plan de l’utilité publique, du coût pour le contribuable et l’usager, de la face cachée de la visée électoraliste à l’approche des élections régionales.

Nous vous invitons à lire le mémo que notre association met à votre disposition par le lien ci-dessous

Pour LGVEA

Jean-Robert Thomas

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2021 4 04 /03 /mars /2021 16:01

Comme le rappelait récemment BFMTV[1], s’inspirant d’un article de Mobilettre, la SNCF voudrait diversifier son offre de transport passagers en dehors des lignes à grande vitesse (LGV).

On apprend par BFMTV que : « Selon la lettre spécialisée Mobilettre, publiée ce jeudi, la SNCF envisage l'an prochain d'utiliser quelques rames pour lancer une offre plus lente, mais moins chère que les TGV, empruntant les lignes classiques et non les lignes à grande vitesse, un projet baptisé "Oslo". »

Un service SNCF amélioré sur les lignes classiques pour bientôt?

Ce projet SNCF entre en résonnance avec ce que nous préconisons depuis des années, à savoir qu’il existe un besoin des usagers pour des trains plus lents que les TGV circulant à plus de 300 km/h sur les seules lignes à grande vitesse.

Il est en effet indispensable d’utiliser au mieux les lignes classiques autorisant des vitesses de 200-220 km/h avec des rames améliorées (Corail mais aussi les nouvelles rames conçues et produites par Alstom et Bombardier). L’usager accepterait une durée de trajet allongée en compensation d’un tarif plus avantageux.

A titre d’exemple, sur un axe que nous connaissons bien (Paris-Bordeaux-Toulouse), ou sur le POLT longtemps parcouru par le Capitole, cette proposition serait certainement appréciée par nombre d’usagers.

Oui il faut que les pouvoirs publics appuient le projet « Oslo » et consentent à l’investissement dans la rénovation des voies ferrées classiques et la mise en service de rames adaptées aux vitesses de 200-220 km/h.

Chiche !

Pour LGVEA

Le président Jean-Robert Thomas

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2019 1 09 /09 /septembre /2019 08:13

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, vient une fois de plus de châtier verbalement la SNCF sur son abandon du service ferroviaire en France.

L'article de la Dépêche du 22 août dernier s'en fait l'écho.

Or la SNCF ne peut être tenue seule responsable de l'incurie en matière de programmation du maintien en état du réseau ferroviaire depuis plusieurs décennies.

Si Carole Delga concède à ce sujet que l'Etat français à sa part de responsabilité dans la dégradation du rail français elle oublie de dire que les Régions peuvent aussi faire leur autocritique.

Il faut en effet questionner l'influence néfaste du lobbying des régions dans le gouffre financier qui a ponctionner les finances publiques depuis des décennies au profit du totem TGV/LGV.

Les dizaines de milliards engloutis dans des tels projets, consentis par les gouvernements successifs face aux pressions des grands élus, nouveaux féodaux, ont cruellement manqué pour le maintien du réseau classique, sa rénovation et sa modernisation.

Si Carole Delga apostrophe aujourd'hui le gouvernement  pour réclamer le financement massif destiné à sauver les trains du quotidien elle doit alors faire amende honorable et arrêter de pousser au lancement de nouvelles LGV (GPSO entre autres) qui assèchent les finances publiques indispensables au maintien du réseau actuel. Elle doit aussi réfléchir aux conséquences sociales désastreuses que des dispositifs tels que les sociétés de projets" ou "sociétés de financements", qu'elle prône pour financer les nouvelles LGV, feraient peser sur la taxation des contribuables déjà étranglés.

Alors Madame Delga la guerre à outrance contre la SNCF ne se voit-elle pas comme un leurre politique qui cache la responsabilité commune des Régions et de l'Etat en matière de programmation ferroviaire?

Le lecteur pourra réfléchir à ce dilemme...

Pour le Conseil d'Administration de LGVEA

Le président Jean-Robert Thomas 

Partager cet article
Repost0

Présentation De L'association

  • lgvea.over-blog.com
  • Association environnementale pour la défense des territoires en Arruan.

LGVEA en réunions publiques

Notre association s'est fixé dans ses objectifs d'être source d'information et de réflexion sur les problèmes environnementaux en général, et sur le projet de LGV en particulier, dans nos territoires.

A cet effet il nous semble important de mettre à votre disposition les présentations publiques que nous sommes amenés à faire lors de réunions publiques. Ainsi nous débutons cette rubrique en proposant la consultation de la présentation faite le 8 juillet à Saint Médard d'Eyrans à l'occasion de l'Assemblée Constituante de notre association.

Bon visionnage. J.R . Thomas

 

Cliquer ici:

 http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/reunionspubliques/Module_presentation_AG_constituante_V2.ppt

 

Recherche

Nos statuts - Adhésion

Vous pouvez prendre connaissance de nos statuts en cliquant sur le lien suivant

http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/STATUTS_de_LGVEA-_projet_assemblee_constituante.doc.

 

Vous pouvez adhérer à notre association en complétant le formulaire ci joint. Cliquer ici http://sd-2.archive-host.com/membres/up/8889538985686605/Docs_LGVEA/BULLETIN_ADHESION.doc.

Merci de renvoyer formulaire complété et chèque libellé au profit de L.G.V.E.A à l'adresse du siège social: 2, avenue du 8 mai -33650 - Saint Médard d'Eyrans.

Important: donner si possible une adresse email pour recevoir régulièrement  les nouvelles et informations de LGVEA.

 

Catégories